19/02/2013

"Tillia Tépé" - Serge Hamel - faceBook...

tilia_cover.jpgChère Carine, Tillia Tépé m'a enchanté. Ce roman m'a transporté dans un univers fantastique. Bien qu'il contienne de nombreux exemples de la cruauté humaine ( guerre,  violence contre les femmes et domination,...), il nous conduit vers des lieux de réparation, de joie et de sérénité. Il nous enseigne aussi que l'islam peut aussi être vécu avec humanité sans cette violence extrémiste qui fait l'actualité des dernières années.
L'amour, le respect, la générosité et l'amitié en sortent gagnants. Youpi!

J'adore ces récits à caractère historique qui nous font survoler les espaces et le temps comme si nous étions sur un tapis volant à quatre dimensions. Toute cette recherche que vous avez faite et que vous nous transmettez est fascinante, puisque connaître le passé nous permet de mieux comprendre le présent.  Dans les territoires où se déroule les actions de ce roman, il y a actuellement de nombreux conflits qui s'explique en partie par les divisions entre les peuples avant, pendant et après la période du roman. On comprend facilement que le temps n'a pas permis d'effacer ces divisions et que le caractère guerrier est encore très présent.

Ce roman est aussi un message d'espoir pour ceux et celles qui subissent une vie d'enfer. Malgré son mariage forcé et les violences physiques et psychologique qu'a du endurer Zorah avec son horrible époux, elle a trouvé le bonheur qu'elle cherchait. Il ne faut pas conclure que le bonheur doit nécessairement prendre cette forme pour tous. Tout dépend des aspirations et des rêves de chacun.

Comme pour vos autres romans que j'ai lu, votre manière d'écrire me plait beaucoup.

Serge Hamel,
Envoyé de mon IPad...

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Tillia Tépé |  Facebook

15/06/2011

TILLIA TEPE - Cynthia Luciaud - ciao.fr

Je viens de terminer le livre TILLIA TEPE de Carine Geerts et j'avoue que j'ai vraiment et plus qu'apprécié cette histoire.  J'ai pu découvrir la Perse sous un autre jour, avec les yeux, l' âme et ce regard bien propre à Carine Geerts qui font que je n'ai pas boudé mon plaisir de lecture au travers de ses mots avec Tillia Tépé !  La Perse et l'Empire Achéménide l'ont toujours attiré. Malheureusement, comme le dit justement Carine, à l'heure actuelle depuis qu'elle est une république islamique, rien n'est plus comme avant.

Carine Geerts étant une de mes amies, je lui ai laissé au fil de ma lecture quelques commentaires auxquels elle m'a répondu et que je m'empresse de vous les faire partager. Je pense qu'il est toujours très intéressant d'avoir le point de vue de l'auteur sur son oeuvre et ses explications personnelles. Un petit plus que je vous offre.

C.L. : Ce qui se tisse entre Zorah et ce poète est vraiment beau mais là encore plus qu'un simple livre, un roman, on s'impreigne de toute une culture, c'est hautement intéressant car également historique et situé dans un contexte vraiment prenant !

C.G. : Je voulais faire passer dans ce roman, l'attachante histoire de Zorah et d’Omar Khayyâm, mais surtout le contexte historique avec la montée du chiisme fondamentaliste dans la Perse du XVIème siècle alors que prônait un Islam orthodoxe .

C.L. : Ce contexte historique est vraiment prenant, je suis tenue en haleine par les fils conducteurs de cette histoire dont Khayyâm le poète le plus fascinant de la Perse mais aussi la poésie, l'amour ...

C.G. : Il suffit de lire l'histoire de Shéhérazade et des contes de mille et une nuits, pour se rendre compte qu'il y avait énormément de poésie et d'amour en Perse au XIIIème siècle. Ces histoires sont magnifiquement belles et langoureuses...

Carine est une plume à suivre, à lire, à découvrir absolument.
Elle a une écriture prenante et captivante. Ses récits sont riches et sa documentation également. Carine a fait un énorme travail de recherche afin de nous livrer cet écrit. Son écriture fluide est chargée d'émotions qu'elle retranscrit à merveille et fait passer généreusement à travers ses mots. Elle sait faire vivre ses personnages mieux que personne. Elle campe tour à tour parfaitement bien chacun de ses personnages et nous invite à visiter leur âme en profondeur, ce qu'elle sait faire mieux que quiconque. Il se dégage ainsi une force incroyable de son récit qui nous fait aller au fil des pages au devant de très nombreuses découvertes, pour ma part en tout cas.  Ce qui est très intéressant également, ce sont les mots dans la langue originelle avec l'explication donnée dans le lexique ; Ainsi, on est encore plus plongé dans ce contexte historique.  Les très belles '''Rubaïyates d'Omar Khayyâm''' en fin de livre sont à lire absolument.

http://www.ciao.fr/Tillia_Tepe_Carine_Geerts__Avis_1351956

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Tillia Tépé |  Facebook