19/02/2013

"Damna" - Serge Hamel - FaceBook...

Damna_couverture.jpgChère Carine, voici mes premiers commentaires à la suite de ma lecture de votre roman Damna.

Quelle belle façon de renaître à la vie! Lire Damna m'a procuré beaucoup de plaisirs. J'ai été rapidement transporté dans cet univers fantastique dont on ne connaît ni le lieu exact, ni l'époque.
Le roman est admirablement bien écrit. À la fin de chaque chapitre, je devais me retenir tellement je voulais connaître la suite. Toutefois, comme à mon habitude, je me laisse un temps de pause pour bien absorber ce que je viens de lire.
L'action est axé sur un thème central et sur quelques personnages qui dévoilent rapidement leur caractère. Alaïz occupe la place principale du roman, alors que les hommes ne sont que des accessoires pour permettre à Anaïz de se découvrir.
Le thème est très intéressant et il permet d'illustrer une facette de la sexualité et de l'amour telle que vécue par cette femme.
Par contre, comme j'ai une sainte horreur des sectes et de la violence, je n'ai pas réussi à bien comprendre cette jouissance dans la soumission et dans l'humiliation qu'elle a subies.
Au plaisir d'échanger sur ces premiers commentaires.
Serge
Envoyé de mon IPad

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Damna |  Facebook

21/03/2012

Jean Bedrossian - Damna

Damna_couverture.jpgAyant lu "Golgotha" de Carine Geerts, j’avoue avoir été curieux en lisant la quatrième de couverture de "Damna". Certes quelques passages sont osés, mais sans jamais sombrer dans la vulgarité ou le voyeurisme. Amour et Sexe, où est la frontière ? Peut-être dans une quête de soi-même, comme l’exprime l'auteure. Alaïz de Foix, héroïne de "Damna" semble d’abord être une femme soumise à la volonté des mâles, sauf qu’il s’agit d’un voyage initiatique où elle se cherche, sans le savoir elle-même, dont on ne sort pas indemne. Que trouvera-t-elle au bout de sa quête ? Elle apprendra à connaître ses désirs de femme, ses pouvoirs de femme aussi. Dans son parcours, où la soumission aux hommes est réelle, elle va peut-être savoir qui elle est, ce qu’elle veut … pour maîtriser sa vie de femme. Cela se fera dans la douleur physique mais surtout morale, mais lorsqu’on veut aller au bout de soi, on plonge dans ses propres zones d’ombre. Pour atteindre la Lumière ? Peut-être !
Comme le dit Carine Geerts dans son avis aux lecteurs :
"
Ce que vit l’héroïne est une recherche permanente de la Femme qui est par nature incomprise et perçue, soit comme incarnation de la vertu, soit comme personnification du vice. Carine a tenté de montrer la fausseté de l’une comme de l’autre incarnation. Alaïz est femme de chair et de sang et façonne sa vie comme elle l’entend !"
Je suis tout à fait d’accord avec cette présentation de la femme, dont la soumission bien réelle lui permet de découvrir sa force et sa puissance de Femme. Vice ou Vertu ? En lisant "Damna", vous aurez un éclairage auquel vous ne vous attendrez pas. Tout comme moi, vous plongerez dans l’esprit et le corps d’Alaïz de Foix, en partageant ses moments de bonheur indicibles et ses souffrances, qui sont loin d’être anodines.
 Peut-être, et cela n’engage que moi, la découverte de la sexualité et de l’Amour conduisent une femme à accéder à quelque chose qui nous dépasse. Le sacré comme le dit Carine Geerts ? Peut-être !
J’avoue avoir pris grand plaisir à lire "Damna", qui est très bien écrit. On ressent les émotions de son héroïne, aussi bien lorsqu’elle souffre psychologiquement que dans son corps, qui se découvre Femme. Et pas du tout en tant qu’objet ou sujet sexuel, simplement en FEMME ! N’oubliez pas que plonger au cœur de ses zones d’ombres permet certes de se connaître et d’accéder à quelque chose qui nous dépasse, mais cela se passe rarement sans douleurs physiques et psychologiques.
Lire "Damna" n'a pas été sans me rappeler une femme ... dont la quête d'elle-même ne s'est pas faite sans douleurs !
Je me tais en vous recommandant vivement la lecture de "Damna" !

http://haigman.blog4ever.com/blog/lire-article-354876-928...

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Damna |  Facebook