15/03/2012

"L'Astragale ou la Tentation du nombril" - Pascal Kin

Astragale.GIF

"L'Astragale ou la Tentation du nombril" est un recueil de poèmes qui ne laisse pas de glace, tellement la force de pensée de Pascal Kin est puissante.  Ce que l'on retrouve dans ses mots, ce sont les fibres mêmes de son coeur.
Espoir, tristesse, souffrance, jalousie, sens de versification.  Tout cela se mêlent et permettent à l'esprit de mieux cerner les scènes décrites.  Je suis certaine que le choix des mots n'est pas anodin, car ils ciblent exactement l'indicible pour le faire vivre.  Il y a du talent, de la verve et de la fécondité dans ceux-ci.
"L'Astragale ou la Tentation du nombril" est une oeuvre où Pascal Kin dévoile toutes ses ressources mentales et toute son imagination.  La poésie est chez lui un instrument magique consacré à l'expression de la vérité...

Écrit par carine geerts dans Littérature |  Facebook

13/03/2012

Le vilain petit nerf - Jean Bedrossian...

Le Vilain Petit Nerf.png

Résumé
Sous le coup de la malchance ou du Destin, un héros ordinaire emprunte, bien malgré lui, des chemins chaotiques avec une sorte de fatalisme cynique auquel on ne peut être insensible. Le lecteur passe ainsi du sourire naturel à celui que l’on s’efforce d’avoir pour croire que l’on est plus puissant que la vie.
Jean Bedrossian aime partager sa passion de l’écriture par les mots qui font du bien. Avec "Le vilain petit nerf", il propose un voyage particulier.

Mon appréciation
Cette histoire est tellement percutante de vérité que j'en suis encore bouleversée.  La douleur qu'une personne peut ressentir suite à de multiples accidents, lui donne une autre perception du monde et de ses priorités.  L'intrusion de celle-ci lui permet de vivre une vie où les couleurs et les sons sont plus intenses, où les questions sur la fatuité, le sens de la vie, le sens des choses et des relations sont différentes.  Dans ce roman, tout cela est posé et mit en jeu avec intelligence et sensibilité.
La description des lieux est à peine ébauchée en quelques traits, mais c'est suffisant pour planter le décor des scènes.  Le regard sur l'univers médical est un peu acide.  Il est doux et amer à la fois, mais le tout en demi-teinte.  L'écriture est simple, avec des phrases courtes, sans prétention et sans fioritures, avec même un soupçon intimiste.  Le tout est très agréable à lire.
J'ai vraiment bien aimé ce petit roman.  Il n'a absolument rien de fataliste.  Il est une superbe leçon d'optimisme.  A le lire, on constate que rien n'est inéluctable, car après l'ombre, il y a la lumière, et ce malgré qu'il soit difficile de vivre avec la douleur, et que c'est très compliqué de soigner ses propres souffrances morales et physiques.
Comme Paul, il faut se forcer à se dire que "Tout est possible".

Au final, mon impression est très positive, et j'aurai plaisir à lire d'autres ouvrages de Jean Bedrossian.

"Le vilain petit nerf -" - Jean Bedrossian - TheBookEdition
http://www.thebookedition.com/le-vilain-petit-nerf-jean-b...

 

Écrit par carine geerts dans Littérature |  Facebook