03/09/2009

Une virgule posée là...

La sérénitéUne virgule... posée là...en attendant la suite sur la vie à venir

Il y a eu ces derniers mois dans ma vie relationnelle suffisamment de mouvement pour maintenir ma pensée en action. Des départs et des clashs en cours, des tentatives de réajustement avec les désirs de l'autre et puis l'acceptation de ce qui est.  Maintenant, j'ai besoin de laisser le temps agir et voir ce qui advient.
Tout cela me demande une certaine énergie pour rester dans le champ de la sérénité.

Tout cela, et bien d'autres choses opère dans une grande défiance en mes capacités d'adaptation au changement. L'impermanence ne séduit pas vraiment l'adepte de la stabilité que je suis. Face à ce que j'ignore et ne peux maitriser, le "on verra bien" n'a jamais été ma devise. Forte de l'assurance que l'inquiétude n'existe que par la projection vers le futur, j'embrasse le présent et accueille l'incertitude avec angoisse.  Tant que je sais j'avance dans la connaissance.
La curiosité de voir comment la vie, le monde et l'humain interagissent avec ce que j'ignore de moi me fait actuellement peur.
L'avenir ne m'attire pas...

Écrit par carine geerts dans Intériorisation |  Facebook

19/06/2009

Quel chemin prendre...

Quel cheminParfois j'ai l'impression de m'être inscrite à l'école de la faiblesse.  Dans cette école on recule devant l'effort, on se contente de peu, on ne bouge pas ou le moins possible, on exige de l'autre ce que nous-mêmes ne sommes pas capables de donner...

Alors je sais que je ralentis le vibrant mouvement intérieur en moi, je perds ou me déconnecte du mouvement de la vie, je m'essouffle et je deviens insatisfaite.  J'ai tendance à accuser l'autre, les autres ou les événements, de ma propre faiblesse, de mon manque de courage et de force intérieure...

Alors des déchets de tous ordres s'accumulent dans mon âme, des miasmes viennent gripper mes rouages intérieurs, qui ralentissent ma foi dans la vie, qui la colore de gris et de découragement, de lassitude et de doutes divers.

Choisir la vie... cela parait tellement simple et évident puisque dans le fond de mon coeur, je sais bien que c'est là que se trouve la liberté intérieure, le bonheur qui soulève l'âme... pourtant dans le concret du plus concret, j'ai tendance trop souvent à remettre cette vie-là à demain...

Écrit par carine geerts dans Intériorisation |  Facebook