11/11/2007

Mon prurit spirituel me démange...

Sainte-Rita
Sainte-Rita, Patronne des causes désespérées... Priez pour un oecuménisme élargi et un dialogue entre les trois religions monothéïstes et condamnez le fondamentalisme qui dit : "Ceci est la vérité et tout le reste est faux" :
- "Allah ! Point de divinité à part Lui" - Sourate 2:verset 255 - Al-Baqarah
- "L’Eternel, ton Dieu, est le seul Eternel" - Deutéronome 6:verset 4-5 - Le Pentateuque
- "Dieu est un et Il est le seul vrai Dieu" - Jean 14:verset 3 - Nouveau Testament

Sainte-Rita, Patronne des causes désespérées... Condamnez aussi le système hiérarchisé des "élus de Dieu" qui détiennent le pouvoir et l'argent, la mise en place de pratiques, de rites permissifs, d'interdits, de codes religieux, de lois divines, de saintes armées pour trucider les impies, de système de collecte du fric (quête, dons, dîme).

Sainte-Rita, Patronne des causes désespérées... Condamnez les grands prêtres (pape, rabin, imam) ayant seuls la capacité de faire fleurir les bienfaits et de garantir à l'adepte "une place au ciel" ou un retour d'affection ou une illumination ou des privilèges divins...

Sainte-Rita, Patronne des causes désespérées ... La vérité est que la tolérance est devenue un "bâton blanc", que l'on agite dès qu'une voix s'émeut de savoir ce que signifie le mot "Liberté".
La vérité c'est qu'au prétexte d'ouverture d'esprit, on laisse les religions ériger des murs, enfermer des femmes dans des carcans et nourrir les ressentiments entre communautés.

Sainte-Rita, Patronne des causes désespérées... Pensez-vous réellement que Dieu se soucie de savoir dans quelle langue s'exprime la prière que ses ouailles Lui adressent, qu'Il s'intéresse au fait qu'ils se présentent à Lui assis, à genoux ou debout, qu'Il privilégie tel culte ou tels rites ?
Laissez-moi "encore" croire à l'existence d'un Dieu Unique, d'un Dieu-Amour, d'un Dieu-de Paix...

Écrit par carine geerts dans Divers |  Facebook

L'audace d'être Soi-même...

Lune
Oser dire ce que l'on pense, marquer son désaccord, prendre le risque d'aller à contre-sens... cela n'a jamais été facile pour moi et pourtant... lorsque j'ai commencé à faire un chemin de conscientisation, je me suis mise à commencer à oser m'affirmer et donc à contrer l'Autre, même au prix de sa colère.
Ce fut un chemin difficile car dans mes premiers pas vers l'audace d'être Moi-même, je réagissais de manière trop agressive, je n'arrivais pas à dire les choses de manière simple et ferme tout simplement.
Pouvoir être Moi-même, devant Moi, avec Moi... ce n'est pas si simple !
Pouvoir l'être devant l'Autre, avec l'Autre... celà relève du tour de force !
Cependant, je continue à ne pas aimer les conflits, à redouter les prises de tête, à détester les agressivités et les colères mais je tente maintenant à les contrer sans rentrer dans le cercle vicieux de la riposte stérile car... je sais combien les retombées d'une révolte ouverte sont trop importantes et douloureuses, je sais que cela fait gonfler des frustrations en paquets de mal-être dans le corps et dans la vie.

Écrit par carine geerts dans Divers |  Facebook