10/11/2007

Ernesto "Che" Guevara...

Che Guevara

Tout le monde connaît le mythe du "Che", icône incontournable de la révolution cubaine et symbole des luttes pour le droit des personnes opprimées par les excès du régime de Batista.
Depuis 1967, le "Che" véhicule une image charismatique d'un homme altruiste, qui "malheureusement" a été aveuglé par le combat idéologique qu'il a mené pour la libération des cubains d'un régime autoritarisme.
Il est certain que les idées du "Che" étaient au départ salutaire pour le peuple cubain mais il faut aussi songer que la nature humaine est dangereuse, particulièrement lorsqu'elle est investie de trop de passion et de trop d'ardeur.
Loin de vouloir porter un jugement inconoclaste et sectaire à l'encontre du "Che", il me semble qu'il faut réfléchir aussi à l'apport négatif du mythe auprès de la jeunesse car... le "Hasta la victoria siempre" véhicule l'idée d'un terrorisme de répression et ce sont encore et toujours les populations civiles qui font les frais de la violence politique.
Il est dommage actuellement, que l'image du "Che" soit fabriquée et qu'elle alimente un commerce florissant; on retrouve sa photo sur des affiches, des T-shirts et des sacs, etc,... alors qu'il était après tout, qu'un révolutionnaire avec beaucoup de sang sur les mains.
Il ne faut surtout pas oublier qu'une révolution pacifiste, cela n'existe pas et ... que celle-ci se fait toujours dans la terreur et dans le sang...

Écrit par carine geerts dans Divers |  Facebook

Welcome...

WelcomeL'hôtesse de ces pages aime recevoir chez elle... les gens qu'elle aime mais aussi les nouveaux visiteurs.
Les gens qu'elle aime, elle les connaît, elle les sait indulgents et ouverts mais... ce sont les nouveaux visiteurs amenés par la Blogobulle, ceux qui entrent sur la pointe des pieds et repartent très vite... qu'elle souhaiterait connaître.
Pour eux, elle laisse la porte de son blog ouverte, pour leur souhaiter "la Bienvenue", pour leur dire qu'elle ne débât pas avec elle-même à huis clos.
Pour eux, il y a toujours un couvert supplémentaire mit sur la table, c'est cela "l'hospitalité coloniale".
WELCOME.

Écrit par carine geerts dans Divers |  Facebook