26/01/2010

Tillia Tépé - Bernard Fauren - L'Huître Perlière

Un livre attachant par l’histoire de Zorah et d’Omar Khayyâm, mais aussi par le contexte historique : la montée du chiisme fondamentaliste dans la Perse du XVIème siècle alors que prônait un Islam orthodoxe avec les sunnites et les branches dissidentes de l'Islam : les baha'istes, les nicolaïtes, les ismaélites...

La vie romancée d’un des plus fascinants poètes du monde Perse nous aide à nous imprégner du climat de cette époque qui a connu un Islam à visage ouvert. Les Quatrains de Khayyâm, comme les Contes de Mille et Une Nuits, participent à cette image d’un Islam qui est très éloignée de celle que donnent les intégristes et les fondamentalistes qui en font souvent aujourd’hui une religion rigide et extrême.

J’ai beaucoup aimé la relation amoureuse du couple… comme si elle était le ferment de l’œuvre du poète : Zorah est aussi porteuse d’un souffle de liberté, de sensualité… voire de "transgression spirituelle"...

Tillia Tépé est présente comme un symbole, elle ne prend pas part directement à l'histoire : "Auprès d’elle repose un véritable trésor mais aussi les « écrits sacrés de la foi baha’ie"

Le roman de Carine Geerts est à multiples facettes : historique et romanesque... Un « assemblage » (en référence au monde du « vin » dont Khayyâm était tellement épris) qu’elle a fort bien réussi.

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Tillia Tépé |  Facebook