21/07/2012

Mendoza...

Picture 5.jpgRésumé

Dans "Mendoza", le dernier roman de Carine Geerts, lorsque le groupe financier Carranza, arguant de la crise économique, décrète une diminution des avantages sociaux des ouvriers-vignerons, Taco Montega, le permanent syndical les poussent à la grève. Il parvient à vaincre leur résignation et à leur faire partager son rêve d'une société plus juste et plus égalitaire.
Lorsque la grève éclate, le groupe Carranza adopte une position très dure et refuse toute négociation. Le mouvement se durcit. Les gendarmes rétablissent l'ordre, mais la grève continue. Lors d'un mouvement de rebellion, de nombreux manifestants défient les forces de l'ordre et un homme est tué.
Finalement, les ouvriers-vignerons reprendront le travail dans la vigne. La rebellion est enfin matée, avec une violence que rien ne pouvait laisser prévoir.
L'idée du syndicalisme est bien présente dans ce roman. Il est là comme une lutte incessante pour l'amélioration des conditions de vie des travailleurs...

Mention spéciale pour la Préface de Claude Rolin, qui reflète toute l'amplitude et la complexité des militants syndicaux devant la crise économique européenne...

http://les-editions-brumerge.wifeo.com/mendoza.php

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Mendoza |  Facebook

11/07/2012

"Mendoza" dans le journal "L'Info" - Journal d'Informations Sociales et Citoyennes de la Confédération des Syndicats Chrétiens (CSC)...

L'Info CSC.jpg

La description du combat syndical est le cœur du dernier livre en date de Carine Geerts, "Mendoza", et il en est aussi la partie la plus intéressante...

http://www.becdanlo.fr/membres/Brumerge/Mendoza/csc.jpg

Écrit par carine geerts dans Accueil, Commentaires reçus pour Mendoza |  Facebook