16/02/2016

"Julia" - Martine Rouhart - FaceBook...

Julia - Martine Rouhart.jpgJ’ai lu "Julia", de Carine Geerts.
En suivant Julia pas à pas, j’ai senti souvent ma gorge se nouer. J’ai trouvé particulièrement sensible et vraie toute la période qui semble interminable pour qui la vit, d’"avant" le diagnostic. Lorsque le doute est là, la peur aussi, mais qu’on n’est pas encore sûr ; un intervalle d’espace parfois réduit à un presque rien qui est tout, une marge rassurante d’erreur...  On ressent les craintes et les interrogations de Julia, on suit le cheminement en zigzag de ses pensées : l’anxiété qui emménage au point de prendre parfois toute la place, et les intermittences d’insouciance et de joie qui perforent l’angoisse çà et là.
Je n’ai pu m’empêcher de murmurer au fil des pages en moi-même "courage, Julia, tu vas gagner". Du courage, elle en a à revendre, Julia, et, en effet, le livre finit bien, Julia a gagné ! Une nouvelle vie, faite d’amour et d’instants présents intenses s’est ouverte devant elle.
Les romans intimistes lui vont bien, à Carine Geerts. J’ai d’ailleurs retrouvé entre les lignes certaines des facettes de "Clara", femme indépendante à la fois forte et fragile, qui a beaucoup à donner et qui apprend à recevoir, tant il est vrai qu’il est parfois plus difficile de recevoir que de donner.
Le livre de Carine Geerts est d’autant plus attachant que l’on devine la belle personne au sourire lumineux qui "se dissimule" derrière Julia…

Écrit par carine geerts dans Commentaires recus pour Julia |  Facebook

14/02/2016

"Julia" - Marcelle Pâques...

Marcelle Pâques et Julia.jpgJ'ai lu avec plaisir le très beau livre de Carine Geerts " JULIA".
Dès la première page on s'attache à cette héroïne émouvante, courageuse, animée par une volonté de vivre et d'aimer, encore et toujours !
Mais il y a la découverte de cette grosseur au sein, les examens, l'opération. Les questions, les doutes, le cheminement et cet instant où la vie bascule avec ce mot " cancer".
Mais aussi l'amour et la tendresse du compagnon. La vie continue et Julia goûte et savoure chaque instant.
Merci Carine pour ce beau témoignage, un livre qui me touche particulièrement.

Je terminerai avec les mots de Pablo Neruda :

Si chaque jour
tombe la nuit
il existe un puits
où la clarté se trouve enclose
Il faut s'asseoir sur la margelle
du puits de l'ombre
pour y pêcher avec patience
la lumière qui s'y perdit.

Marcelle Pâques 

Écrit par carine geerts dans Commentaires recus pour Julia |  Facebook