26/05/2011

Golgotha - FaceBook - David Lassalle...

Un récit grave qui traite d’un sujet qui chatouille la communauté religieuse depuis la nuit des temps. Mythe ou réalité, l’auteure n’apporte bien entendu pas de réponse, mais livre une histoire pleine de rebondissements qu’il est vraiment plaisant de lire.

Meryem nous fait cheminer sur les traces de son père et de la passion qui l’a habité durant toute sa vie. Des retrouvailles un peu spéciales au mysticisme religieux.  La fin rappelle, de par ses lignes, certains textes traitant de branches extrêmes et secrètes du clergé.

Un lexique vient agrémenter la lecture pour les non-initiés, et permet ainsi une meilleure compréhension.
Certaines choses ne peuvent être prouvées, dépendent d’une foi indéfectible où la science n’a pas son mot. L’univers n’a pas de début ni de fin et cette conception même est impossible à comprendre pleinement, au même titre que certains aspects purement religieux. D’autres découvertes « doivent » être cachées au plus grand nombre afin de ne pas perturber l’équilibre instable de la chrétienté.
Un voyage aux portes de Jérusalem, ville lumière. Une plongée au cœur de l’histoire qui ne peut laisser indifférent.

Carine Geerts traite de différents sujets au fil de ses ouvrages, avec un plaisir renouvelé. Des recherches sérieuses viennent nourrir les textes, et accroissent le plaisir de lire.
J’ai toujours pensé que je n’aimais pas certaines catégories de livres ; je m’aperçois aujourd’hui que c’est avant tout une affaire d’accroche avec l’écriture de l’auteur, un problème de style de plume bien plus qu’autre chose.
Nul doute que ce livre séduira au même titre que ses prédécesseurs.

http://lunaire-iris-des-sens.over-blog.fr/article-golgotha-74740703.html

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Golgotha |  Facebook

Golgotha - FaceBook - Sabine Barbier...

« Golgotha » par Carine Geerts«
Je spécifie que cette histoire est une pure fiction. Je me refuse à violer le moindre précepte de la Loi juive, et encore moins à dénaturer la vie de Jésus-Christ. Je suis bien consciente d’aborder l’inabordable avec l’histoire de Golgota, aussi je me range du côté des maîtres du paradoxe qui permettent une idée plus scientifique que spirituelle en affirmant, ainsi que les Evangiles contiennent de nombreuses contradictions. Ce que j’ai voulu partager, c’est mon émerveillement devant la figure de Jésus-Christ qui émerge de cette histoire avec puissance. J’invite le lecteur à me suivre sur des chemins non balisés au risque qu’il s’égare. »

Les personnages du livre nous emmènent à la découverte d’Israël, en passant par Jérusalem, Mizpa, les bords de la Mer Morte. Par de très belles descriptions, nous nous retrouvons sur le terrain avec Meryem et Samuel, couple lié par une ancienne histoire d’amour qui ne demande qu’à ressurgir.
Le père de Meryem est un célèbre archéologue établi à Jérusalem. A sa mort, Meryem découvre une lettre dans la chambre du défunt qui va la mener à poursuivre une quête à laquelle elle n’était pas préparée.

«Il faut se rendre à l’évidence, tout ce que nous savons vient des Evangiles […] l’Eglise a toujours été indéfiniment discrète sur le mystère de Pâques […] Elle refuse de nier la Résurrection de Jésus […]»
Alors, Carine Geerts imagine une autre possibilité à ce mystère de Pâques (elle a prévenu le lecteur : il s’agit d’une pure fiction) et elle conte avec un tel talent, que le lecteur entre de plain-pied dans cette explication, dans cette hypothèse qui remet en cause les «fondements même de l’Eglise de Rome». Celle-ci peut-elle d’ailleurs laisser une vérité différente être avancée sans réagir ?

Ce livre est également l’occasion d’en savoir plus sur les manières de travailler des archéologues, d’affiner ses connaissances sur des termes religieux juifs grâce au lexique ajouté par l’auteur.

http://passion-encore-et-toujours.blog4ever.com/blog/lire-article-418307-2378433-__golgotha___par_carine_geerts.html?sms_ss=facebook&at_xt=4dddd3debaa824c8%2C0

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Golgotha |  Facebook