12/03/2012

Jean Bedrossian - Golgotha...

Golgotha.jpgEn lisant la quatrième de couverture, j’ai été à la fois intrigué et intéressé par ce roman de Carine Geerts. Et lorsque cela se produit, j’ai envie de me plonger dans la lecture, surtout quand il s’agit d’un thème qui ne m’est pas familier. Il m’a fallu passer le cap des vingt premières pages pour entrer dans le récit. Et puis, j’ai été captivé par cette femme qui découvre, par hasard, un manuscrit d’une importance capitale. Elle se lance alors dans la quête de la Vérité sans avoir aucune idée de ce qu’elle va découvrir.
L’histoire de Meryem se mêle à l’Histoire et nous plonge dans un des plus grands mystères de la vie, de la mort et de la Résurrection du Christ. La progression de la quête de la Vérité se fait à la manière d’une enquête policière et psychologique. Mais il ne s’agit pas d’un roman policier, comme vous vous en doutez certainement. On s’identifie à Meryem et notre curiosité est attisée par la montée "dramatique", que maîtrise parfaitement Carine Geerts.
Le lexique est d’une grande utilité et j’apprécie le travail de recherche et de documentation réalisé par Carine. Aucun détail, aussi minime soit-il, n’est négligé. Le style est fluide et fort agréable à lire, ce qui renforce un peu plus l’intérêt suscité par cet ouvrage d’une grande intensité et je dirai même d’une densité exceptionnelle.
Que dire de plus ? Je vous invite à participer à cette quête de la Vérité … qui ne vous laissera pas insensible.
De plus, Carine a écrit quatre autres livres dont les thèmes me tentent fortement. Alors ? Je ne vais pas résister au plaisir de lire les autres œuvres de cette auteure que je vous recommande vivement.

http://haigman.blog4ever.com/blog/lire-article-354876-9263408-_golgotha__de_carine_geerts.html

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Golgotha |  Facebook

24/01/2012

Golgotha - Béatrice Vanandruel - FaceBook...

Golgotha.jpg

"Golgotha", le cinquième roman de Carine Geerts est une preuve accablante que Jésus n'a pas ressucité le matin de Pâques, que son corps est passé de la réalité de l'espace et du temps à une réalité physique, que son corps était réel, humain, fait de "chair et d'os".  Et dès lors, qu'il ne pouvait pas disparaître par un simple énoncé dogmatique.  "Golgotha", un roman à découvrir, et qui incite à la réflexion...

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Golgotha |  Facebook