16/01/2015

Julia (à paraître)

Julia20.jpgJulia se déshabille, règle la douche et se glisse avec plaisir sous l'eau chaude qui lui cingle les épaules. Elle se passe du gel douche sur les jambes, le ventre.  Elle pense aux mains de Michel, tout en se passant le savon sur les bras, sur les seins...   Tout à coup, son geste s'arrête à un endroit précis de son sein droit.
- Qu'est-ce que c'est ca ? se dit-elle.
Là, tout près du dessous de bras, elle sent une grosseur anormale, comme une petite boule.  Elle insiste une pression plus appuyée.  Pas de doute, une petite boule dure, comme une balle de ping-pong.
Un vide étrange se creuse dans sa tête, comme un vertige, qu'un mot rassurant vient aussitôt dissiper.
- Un kyste !  Cela doit être ca : un kyste !  Une histoire hormonale, sans doute.
Julia n'est pas inquiète.  Pas vraiment.  Ce mot kyste est tout à fait ordinaire.  Un mot inoffensif, s'appliquant à des grosseurs qui poussent quelque fois par-ci, par-là, et se résorbent souvent toutes seules.
- Peut être ce kyste disparaîtra-t-il comme il est venu, se dit-elle.
Elle décide d'attendre quelques jours.  Elle n'est pas inquiète, mais surveille attentivement sa petite boule.  Machinalement, Julia se passe la main entre les boutons de son chemisier et tâte la peau au niveau de son sein.
- Elle y est toujours, se dit-elle agacée.
Le soir elle se décide à prendre rendez-vous chez son gynécologue...

Écrit par carine geerts dans Littérature |  Facebook

Les commentaires sont fermés.