26/01/2010

Mundélé - Bernard Fauren - L'Huître Perlière

Au moment d’écrire ce commentaire sur Mundélé, me vient en tête, d’une manière insistante, le livre de Claude Lévy Strass « Triste Tropique » où l’auteur raconte son immersion chez les indiens du centre du Brésil. Dans le livre de Carine Geerts, il ne s’agit pas d’un jeune ethnologue qui part pour parfaire son métier mais d’un agent Territoriale du gouvernement belge dans une fonction tout-à-fait officielle au temps de la colonisation.
Déjà, dans les années cinquante Claude Lévy Strauss disait : « il n’est désormais plus possible de rencontrer des cultures différentes indemnes, préservées de l’acculturation massive du monde ». Mundélé de Carine Geerts, se passe en gros à la même époque où les ravages de l’acculturation sont à marche forcée.
L’angle d’attaque de Carine Geerts est aussi différent puisque son récit n’est pas une étude ethnologique à proprement parlé, mais l’histoire d’un jeune occidental plongé dans un autre monde. Il ne recule pas devant les difficultés en allant bien au-delà de ce que devait être sa mission, car il parcourt la forêt et la brousse irrésistiblement attiré par les tribus Pygmées. Il finit par rencontrer une jeune femme, avec qui il va connaître une étrange relation, plus proche d’une initiation traditionnelle que d’une simple rencontre amoureuse.
Carine Geerts nous plonge dans l’Univers de la forêt tropicale où tous les sens sont sollicités… dans une aventure fantastique mais pourtant bien réelle. On sent chez l’auteur la réminiscence de ses souvenirs d’une Afrique où elle a vécu plusieurs années et qu’elle a profondément aimé. Une Afrique où le corps et les sens sont aussi importants que la pensée qui prédomine chez nous.
Pour parodier le livre de Claude Lévy Strauss, ont pourrait dire « Triste Pygmées », tant leur destinée n’a fait que de se dégrader… encore de nos jours. On ne peut que de désoler du gâchis que l’on peut observer de par le monde, de toutes ces cultures profanées par notre culture occidentale.

Écrit par carine geerts dans Commentaires reçus pour Mundélé |  Facebook

Les commentaires sont fermés.