18/05/2009

Un Electron Libre...

Electron libreUn jour on m'a dit que j'étais une "chrétienne qui s'ignorait". Cela m'a fait songer à ces gens d'église qui se comportent en petits fonctionnaires du divin.
J'ai naïvement pensé que les curés avaient la foi et confessaient une spiritualité. J'ai mis longtemps à réaliser qu'ils étaient avant tout : gestionnaires-boutiquiers, distributeurs de sacrements, débiteurs de belles paroles, animateurs des mariages et enterrements et dans le meilleur des cas, qu'ils étaient des savants intellectuels des textes bibliques auxquels ils savent faire dire tout et son contraire et je n'évoque même pas le marasme de leur vie affective nécessitant le recours à des compensations sexuelles désordonnées.
Alors que la réalité de la vie spirituelle à bien peu de chose à voir avec les pratiques d'une religion.  La vie spirituelle concerne le mystère que nous sommes. C'est là qu'elle prend racine.  La vie spirituelle est une lente descente dans les profondeurs du mystère humain et qui conduit à des prises de conscience intérieure.
Dès lors, pas besoin de codes, de préceptes, de rituels et de toutes ces choses que les religions ont toujours su si parfaitement inventer et imposer par la force.
Les religions sont intrinsèquement des déviances graves au regard de toute vie spirituelle. C'est d'ailleurs pourquoi les religions ont toujours condamnés les mystiques spirituels et pour elles, le danger est là : celui qui est entré dans une véritable vie spirituelle, n'a plus du tout besoin du support d'une religion.
Il devient un être humain totalement libre, un électron libre...

Écrit par carine geerts dans Réflexions |  Facebook

17/05/2009

Une Belgique propre...

Logo VBJe lisais ce matin, le tract électoral du "Vlaams Belang", parti d'extrême droite nationaliste et séparatiste belge, au vu des élections du Parlement Européen, du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et des membres bruxellois du Parlement flamand, pour le 7 juin prochain.

Je suis particulièrement étonnée de voir à quel point ce parti d'extrême droite, xénophobe et séparatiste, revendique le besoin de vivre dans une Belgique "propre" où tout doit être clean, aseptisé, nettoyé et purifié.  Il y a aussi dans leur discours une envie d'éliminer et empêcher d'entrer certains "déchets".

C'est fou, on se moque de ceux qui tirent la sonnette d'alarme de voir la Belgique dériver vers des extrémismes liberticides, vers une "société propre", débarrassée de ses parasites humains.  Il faut croire qu'il y a comme ça des dérives lentes qu'on remarque à peine, auxquelles on ne fait pas attention et qu'on minimise.  Pourtant, il suffit de lire les quotidiens pour se rendre compte du danger : http://www.rfi.fr/actufr/articles/059/article_31639.asp et ça fait peur !

Écrit par carine geerts dans Coups de gueule |  Facebook