16/05/2009

Découvertes intérieures...

La penséeLes beaux jours à venir sont propices à faire un peu de tourisme.  Certains rejoignent la mer, d'autres s'en vont marcher, en montagne, au désert ou sur les chemins de Compostelle, avec l'espoir qu'en se perçant une cloque au gros orteil dès le troisième jour de marche, ils auront la révélation du sens de leur vie et ce en découvrant dans la transpiration de leurs pieds les effluves suaves de l'illumination.  D'autres encore, avide de spiritualité vont s'abreuver de belles paroles ésotériques et occultes.  Ils ne comprennent rien mais les introduisent dans des mots sucrés et alambiqués.

J'ai toujours été irritée par les personnes qui faisaient étalage de leurs vernis de culture pour se valoriser auprès des autres.  Ces personnes là n'ont pas de consistance personnelle et elle donne l'impression d'avoir la tête remplie d'un fatras de connaissances dont aucunes ne sont intégrées dans leur existence concrète.  Elles manient parfaitement le Verbe mais elles n'ont pas de chair.  FaceBook commence sérieusement à me donner de l'urticaire car chacun y va de sa petite culture pour se valoriser.

Bref, tout cela pour dire que je garde une réelle préférence pour les vrais découvertes intérieures qui donnent de la saveur à l'existence, à celles qui conduisent à penser différemment que les tendances du moment, à celles qui se murmurent dans l'intimité d'une rencontre spéciale, à celles qui demeurent partiellement secrètes, à celles qui conduisent au coeur, là où une trace indélébile viendra s'inscrire jusqu'à la nuit des temps...

Écrit par carine geerts dans Réflexions |  Facebook

Les commentaires sont fermés.