12/05/2009

Comme un tsunami...

Le tsunamiParfois lorqu'on dit quelque chose à l'Autre, sans volonté particulière de le marquer, sans qu'on le sache, les propos inconséquents tombent sans crier gare sur un champ de mines dans le monde intérieur de l'Autre. La réaction en chaîne des explosions se met en branle. Un vrai feu d'artifices qui crépite dans tous les sens. Et c'est l'effet papillon. Un petit souffle de parole et on déclenche un tsunami chez l'Autre.  On avait oublié que l'Autre était sensibilisé à certains sujets ou à notre manière de les dire.
Dans le meilleur des cas, on arrive à s'expliquer ou à tenter de se comprendre mais parfois c'est impossible.
J'estime que les échanges entre conjoints et les mises au point que l'on peut avoir dans une relation, surtout si celle-ci est importante à nos yeux, peuvent permettre de clarifier, de dédramatiser et de faire en sorte que la relation en ressorte meilleure, voire grandie.
Je pense que la seule manière vraiment de s'en sortir, c'est la reconsidération de soi-même, l'analyse des ressentis sous-jacents, la remise en cause personnelle.
Enfin, je ne vois vraiment que cela qui puisse être efficace à terme mais encore faut-il trouver en face un vis-à-vis qui soit dans les mêmes dispositions. Ce n'est pas toujours le cas. Ce n'est pas toujours évident.

Écrit par carine geerts dans Divers |  Facebook

Les commentaires sont fermés.