04/01/2014

Triomphe de la déraison...

medias
Les tragédies dans le monde sont difficilement dénombrables.  Elles jalonnent les informations médiatiques en présentant l'image de pays morcelés où les reportages passent d'un pays et d'un sujet à un autre, montrant la montée des fanatismes, les conflits ethniques, la violence de la vie urbaine, la famine qui touche de nombreux pays africains, l'explosion démographique en Chine et en Inde, la déforestation du Brésil et du Congo, les inondations en Thaïlande, les séïsmes à répétition au Japon, etc,...
Et pourtant, nous ne nous apercevons plus de tous ces malheurs dans le monde.  Parfois, nous suivons les développements dans les médias mais notre intérêt ne dépasse jamais le stade de l'étonnement.  Au besoin, l'on verse une larme sur tant de malheurs ou bien on y puisse de quoi animer un dîner mondain, histoire de montrer que l'on se tient au courant des infos.
La Terre et ses habitants, les autres, l'avenir du monde, notre avenir... nul ne s'en préoccupe sérieusement...
Finalement, les nuages qui s'amoncellent sur notre destin, ne sont que le résultat de notre propre noirceur

Écrit par carine geerts dans Coups de gueule |  Facebook

Les commentaires sont fermés.