11/11/2007

Ecrire est-il un plaisir solitaire ?...

Ecrire1On me demandait, il y a quelques temps : Pourquoi écrire est-il un plaisir solitaire ?
Ma réponse avait été : Ecrire a toujours été mon vieux rêve et un beau matin, ayant gagné un certain niveau de confiance avec les années, j’ai désiré écrire, j’en ai fait mon passe-temps préféré, délaissant la télévision sans même m’en rendre compte.
Depuis que j’ai commencé à écrire, j’ai tellement aimé cela que je n’ai plus envie de ne plus le faire.
Ecrire pour moi, est devenu un dépassement de "Soi"; c'est atteindre un objectif dans la vie....
Alors, je reste persuadée que si l'on veut véritablement se consacrer à l'écriture, la vivre entièrement, intensément... il est évident qu'il faut se consacrer qu'à elle.. sinon, on risque d'être absorbé par diverses passions grignoteuses de temps.
Bref, si l'on veut nourrir Clio et la flamme exigeante de l'écriture, si l'on veut partager, jeter à tous vents des mots, des textes, des romans... il faut n'avoir que cela à faire...
Pour moi l'écriture est un plaisir solitaire, un peu comme une masturbation... de l'esprit.

Écrit par carine geerts dans Réflexions |  Facebook

Les commentaires sont fermés.